Skip primary navigation

SPONSORING

skip.tertiary.navigation

PHILIPP FANKHAUSER FAIT CONFIANCE À JAGUAR

Lors de sa visite au Salon de l’Auto de Genève, pour rien au monde le chanteur de blues bernois connu notamment par ces succès comme « Love Man Riding » et « Try my Love » n’aurait voulu manquer de découvrir la Jaguar XF Sportbrake. La version break de la berline sport XF a fait battre plus fort le cœur du musicien. « Il y a de cela deux ans, lorsque j’ai découvert la XF, j’ai eu le coup de foudre. Pour me rendre d’un concert à l’autre j’ai besoin d’une voiture fiable. De surcroît, le design de la Jaguar m’a plu immédiatement. Jaguar a réussi – peut-être un peu comme moi avec le blues – à reprendre les vieilles traditions et à les associer à une certaine forme de modernisme ».

BIOGRAPHIE: PHILIPP FANKHAUSER

Philipp Fankhauser est né à Thoune le 20 février 1964 ; dès l´âge de 11 ans il sait déjà qu´il sera un joueur de blues, lorsque sa mère lui offre une guitare. Il est fasciné par la musique de JOHNNY GUITAR WATSON, ERIC CLAPTON, ZZ TOP et les STONES.

Ses premières expériences professionnelles, Philipp va les faires avec le CHECKERBOARD BLUES BAND, une formation qu´il a créée et qui conditionnera sa trajectoire à partir de 1987. Deux années plus tard il sort son premier album « Blues For The Lady ». Trois autres albums et des tournées européennes vont suivre jusqu´en 1993, lorsque le CHECKERBOARD BLUES BAND s´interrompt provisoirement. En 1994, à l´invitation de JOHNNY COPELANDS, son idole, Philipp Fankhauser effectue une tournée aux Etats-Unis. Il s´installe à New-York et fonde une variante américaine du CHECKERBOARD BLUES BAND. En 1995 il enregistre « On Broadway » avec ce groupe qui comprend comme producteur DENNIS WALKER (ROBERT CRAY, B.B. KING, ETTA JAMES) et des musiciens du ROBERT CRAY BAND ainsi que les légendaires MEMPHIS HORNS (OTIS REDDING, ROBERT CRAY, ELTON JOHN, PETER GABRIEL). Un autre album qui met en lumière ses qualités musicales va définitivement asseoir sa carrière.

En 2000, Philipp Fankhauser revient en Suisse où il fonde d´abord le FANKHAUSER BLUES BAND. La grande percée intervient en 2004 avec « Talk To Me ». Une distribution sur le plan mondial et les formidables retombées allaient faire de Philipp Fankhauser le premier artiste européen à se produire au CHICAGO BLUES FESTIVAL. Deux années plus tard il sort son dixième album enregistré en studio avec pour titre « WATCHING FROM THE SAFE SIDE », puis en 2008 suit « LOVE MAN RIDING » (les deux chez Sony Music). Avec une centaine de concerts chaque année, Philipp Fankhauser attire un public toujours plus nombreux. En 2009 il a été nominé pour le Swiss Music Award et a remporté le PRIX WALO 2009. Lors du concours « Billboard World Song Contest » (Billboard Magazin USA) le morceau titre reçoit une mention d´honneur. A la fin de l´année 2009 « Love Man Riding » (album) obtient le DISQUE D´OR.